Xavier PRADELLE
1 RUE DES MESANGES - 91400 ORSAY - 0169286605

Owl Image
Owl Image
Owl Image
Owl Image
Owl Image
Owl Image
Owl Image
Owl Image

L'amalgame d'argent

 L'amalgame d'argent, le classique "plombage", est un mélange contenant environ 50 % de poudre d'alliage finement pulvérisé d'argent, d'étain, de cuivre et de zinc et de 50 % de mercure sous forme liquide.

L'amalgame est utilisé sous forme de capsules prédosées et doit avant son utilisation être préparé par un vibreur qui mélange les composants de façon homogène. Il se présente sous la forme d'une pâte, plastique qui durcit dans la cavité nettoyée de la lésion carieuse et devient pratiquement aussi résistant que les tissus dentaires.

Ce produit est utilisé depuis 150 ans environ sans entraîner de problème médical dûment identifié, ce qui témoigne de ses qualités. Il a connu de nombreuses améliorations, surtout en terme de stabilité dans le temps.

L'amalgame d'argent fait régulièrement l'objet de polémique sur sa toxicité mercurielle. La dernière publication à ce sujet, qui confirme d'ailleurs plusieurs études antérieures, a été diffusée le 8 mai 2008, par le comité scientifique de la Commission européenne qui conclut que les amalgames dentaires sont efficaces et sûrs, aussi bien pour les patients que pour les professionnels.

Aucun fait pathologique grave n'a été constaté et aucune action toxique générale n'a été prouvée scientifiquement. Les sujets les plus exposés restent les chirurgiens-dentistes, chez qui on n'a pas identifié de maladie professionnelle liée au mercure.

Des traces de mercure, comparables à celles des obturations dentaires, peuvent se trouver dans l'alimentation, en particulier dans la chair de certains poissons. Même si l'on additionne les apports de l'alimentation et celles des obturations, on reste encore très en deçà des doses susceptibles d'exercer des effets toxiques généraux.

Cependant, rejeté dans la nature, le mercure peut avoir des répercussions défavorables sur l'environnement. C'est pourquoi les chirurgiens-dentistes ont pris des mesures de récupération et de retraitement des déchets d'amalgame.


Retour

Autres articles susceptibles de vous intéresser

Les soins bucco-dentaires

 Ils correspondent aux principaux actes pratiqués, au quotidien, par les chirurgiens-dentistes pour réparer, entretenir les dents et les gencives.

Ils sont composés principalement de :

Retour En savoir plus

La dentisterie restauratrice

 Atteinte carieuse de l'émail et de la dentine

Le traitement vise à arrêter l'évolution de la carie et à éliminer les zones tissulaires abimées, favoriser la cicatrisation des tissus sains sous -jacent, éviter la récidive, restaurer la forme anatomique et fonctionnelle de la dent.

Retour En savoir plus

Les Inlays-Onlays

Inlays-Onlays Crédit photos CONSULT PROCette technique sophistiquée consiste à combler le trou laissé par la carie par un bloc de matériau dont l'anatomie et la résistance vous garantissent les meilleures conditions de conservation.

La carie est nettoyée et préparée Crédit photos CONSULT PROIl s'agit de préparer en laboratoire un bloc de matériau correspondant exactement au volume manquant de votre dent, sans enlever plus de matière vivante, donc de mieux respecter la partie de la dent indemne de carie.

Retour En savoir plus

Dévitalisation et couronne

Votre praticien vous a prescrit des médicaments et recommandé de dévitaliser la dent en question, puis de la protéger par une couronne. En effet, la dent dévitalisée est fragile et doit être protégée pour éviter une fracture ultérieure.

Dévitalisation de la dent

Retour En savoir plus

Charte déontologique - Ordre national des chirurgiens dentistes - Annuaire des chirurgiens-dentistes - Mention légales
Visiodent - Editeur de site internet